podcasts radio dioPODCASTS dio en direct .m3uSHOUTCAST itunes
ITUNES
pop up
POP-UP
LE DIRECT !
  • En ce moment sur RADIO DIO :

    CHAT SONNE ! - ?

    22Mar

    Conférence  » Les ouvrières à l’épreuve du féminisme et du syndicalisme « 
    AGENDA CONFÉRENCES - DÉBATS | Pas de commentaire | 22 mars 2017
    Conférence " Les ouvrières à l'épreuve du féminisme et du syndicalisme "

    mer 22 Mar 2017

    18 h 00 - 20 h 00

    @ Université Jean Monnet - Campus Tréfilerie - Amphi E01 - Entrée rue Richard - Université Jean Monnet - Campus Tréfilerie - Amphi E01 - Entrée rue Richard - SAINT-ETIENNE

    La prochaine conférence de l’Institut du travail de Saint-Étienne sera présentée par Fanny GALLOT.

    Les ouvrières (et plus généralement, de nombreuses couches de salariées) sont confrontées à un double phénomène de domination liée à leur situation de femme inscrite dans le bas de la hiérarchie sociale. Pour elles l’émancipation passe par la mobilisation syndicale et féministe, ce qui ne va pas sans difficultés et tensions. Adoptant un point de vue historique, Fanny GALLOT précisera les transformations intervenues des années 1960 à la période contemporaine.

    Comment les ouvrières se sont-elles situées par rapport au féminisme et au syndicalisme des années 1968 au très contemporain ? L’enjeu de cette conférence est de revenir sur ces questions à travers notamment les exemples de Chantelle (Loire-Atlantique) et de Moulinex (Basse-Normandie).

    Dans les années 1970, tandis que les féministes cherchent à s’adresser aux ouvrières, comment ces dernières les reçoivent-elles ? Quelles sont alors les orientations des organisations syndicales comme la CGT ou le CFDT à ce sujet ?

    Tandis que les deux confédérations marquent leurs distances vis-à-vis du féminisme qui se massifie alors, des militantes d’extrême-gauche établies en importent les idées et les pratiques à l’usine. Alors même que la plupart des ouvrières en rejettent l’appellation, notamment pour marquer leur appartenance à la classe ouvrière, dans le quotidien de l’usine les ouvrières échangent sur leurs vies privées, faisant de ces moments de travail des moments d’entraide et d’échange.

    Par ailleurs, c’est également l’investissement syndical ouvrières qui sera abordé et notamment le choix qu’elles font le plus souvent de militer à l’usine plus que de prendre des responsabilités dans le syndicat.

    Fanny Gallot est maîtresse de conférence à l’Université Paris Est Créteil. Elle est l’auteure En découdre, comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société, paru à la Découverte en 2015 et a coordonné avec Ludivine Bantigny et Fanny Bugnon un ouvrage intitulé « Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes ! », Le genre de l’engagement dans les années 1968 qui va sortir prochainement aux Presses Universitaires de Rennes. Ses recherches portent sur le travail au prisme du genre, le syndicalisme, les féminismes.
    La conférence est ouverte à tous et gratuite. Il n’y a pas d’inscription au préalable.

    Catégories
    Chargement de la carte…
    Fais tourner !Email this to someonePrint this pageShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

    Laisser un commentaire

    CONTACTS

    • Antenne : 04 77 25 05 94
    • Bureaux : 09 53 05 08 95
    • Programmation : prog {at} radiodio.org
    • Rédaction : redac {at} radiodio.org
    • Général : contact {at} radiodio.org
    • Web : web {at} radiodio.org
    • Technique : technique {at} radiodio.org

    NOUS SUIVRE